Stade Allianz Riviera / Le stade

Nice France 2013
Wilmotte & Associés S.A - Stade Allianz Riviera / Le stade

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : Ville de Nice

Promoteur et exploitant : Vinci Concessions
Investisseurs : Caisse des Dépôts et SEIEF
Architecte : Wilmotte & Associés SA
Construction : Vinci Construction France via ses filiales
(Dumez Côte d’Azur, GTM TP Côte d’Azur, Triverio Construction et Campenon Bernard Sud Est)
BET : Iosis, Egis


Surface du projet : 54 000m² / 35 000 places

site internet : www.allianz-riviera.fr

Description

En décembre 2009, la Ville de Nice lance un concours international pour la construction d’un nouveau stade de 35 000 places, capable d’accueillir les grandes compétitions internationales. Celui-ci sera situé au coeur de l’Éco Vallée de la Plaine du Var, classée opération d’intérêt national (OIN) en mars 2008, et sera le premier ouvrage structurant de ce nouveau quartier.
Le programme du concours, en partenariat public-privé, comprenait trois projets à réaliser en zone sismique, chacun à des échéances différentes :
• un stade de 35 000 places assises, multi-activités (sports et concerts), homologué UEFA, intégré dans son environnement urbain et dans une démarche de développement durable
• le Musée National du Sport
• un programme immobilier d’accompagnement (PIA), composé d’un ensemble de 29 000 m² de commerces destinés à animer le quartier
Rendu le 10 septembre 2010, le projet du groupement Wilmotte & Associés SA / VINCI Concessions a été retenu en octobre par la Ville de Nice.

Situé à cinq kilomètres au nord de l’aéroport de Nice Côte d’Azur, dans le secteur Saint-Isidore Sud de la Plaine du Var, le stade Allianz-Riviera occupe une place stratégique dans le projet de l’Éco Vallée. Répondant au premier des impératifs du programme - l’intégration dans le paysage de l’Éco Vallée - Wilmotte & Associés SA a imaginé un stade évoquant, par ses lignes ondulantes, l’envol d’un oiseau. L’objectif étant de construire un fragment de ville, Wilmotte & Associés a conçu un stade compact, ‘en chaudron’, permettant de renforcer la structure urbaine. Une trame d’espaces publics et de liaisons douces est mise en place en continuité avec le tissu urbain et les voiries existantes.
Les parkings sont enterrés sous le programme immobilier, laissant place aux jardins et aux aménagements paysagés qui relient l’ensemble au reste de la ville.

Wilmotte & Associés SA a souhaité que l’Allianz Riviera soit le phare de l’Éco Vallée, son accomplissement, et qu’il incarne l’identité du quartier. Il fédère ce dernier avec ses différentes fonctions intégrées : loisirs et culture pour le stade et le Musée National du Sport, commerces pour le PIA, logements et bureaux pour l’éco-quartier qui le jouxte. Le parvis crée un lien entre la ville et le stade. Accroché à la voie des 40 mètres – l’artère de 40 mètres de large qui structure le nouveau quartier - il enjambe l’éco-quartier, desservi par deux arrêts de tramway. Cette
grande esplanade publique s’ouvre sur le stade et permet d’y accéder facilement. Le parvis contourne volontairement le quartier d’habitation pour ne pas perturber les riverains. Grâce à sa modularité, ce parvis accueillera toute l’année des manifestations très diverses et constituera un lien quotidien avec l’éco-quartier.

Wilmotte & Associés SA a porté une attention toute particulière à la «peau» du stade. Il s’agit de rendre l’enceinte vivante que l’on soit à l’intérieur ou à l’extérieur. Les architectes ont donc pris le parti de la transparence : gommer au maximum la frontière entre intérieur et extérieur, offrir des vues, et faire rayonner le stade la nuit.
Cette idée prend forme par la mise en oeuvre d’une charpente tridimensionnelle recouverte d’une membrane transparente (ETFE). Cette enveloppe autorise la diffusion d’une lumière naturelle, jamais éblouissante, qui, la nuit, diffuse les lumières du stade. La charpente est visible depuis l’extérieur : entre l’ETFE et la résille de bois s’instille ainsi une alternance d’ombre et de lumière. La silhouette légère et lumineuse, aérienne, de l’ouvrage doit beaucoup à cette membrane, détachée de la charpente par des entretoises métalliques. Fonctionnant comme un voile protecteur,
la membrane tantôt protège, tantôt ouvre le stade à son environnement.
Depuis l’autoroute, une face fermée accentue la présence emblématique de ce grand équipement. Le voile se soulève doucement sur deux côtés donnant sur le parvis pour accueillir les spectateurs. Cette transparence, renforcée dans l’enceinte par de nombreuses vues traversantes qui cadrent le paysage, contribue au confort et au bien-être du spectateur : en tout point du stade on perçoit la relation entre l’intérieur et l’extérieur.

Galeries d'images

Revue de presse

Wilmotte & Associés S.A - Le Moniteur
02.2013

Le Moniteur